Marc Márquez baisse Grand Prix de Malaisie

Le pilote Caixa Catalunya aura une nouvelle occasion d'être Champion du Monde Moto2 délai de sept jours sur le circuit de Phillip Island

La pluie a conditionné la course Moto2 du Grand Prix de Malaisie, où Marc Marquez, a été abandonnée, sans conséquences, et n'a pas pu terminer la quinzième de la saison. CatalunyaCaixa Le pilote, qui pourrait prétendre aujourd'hui Champion du Monde Moto2, auront une nouvelle occasion dans les sept jours, dans le circuit de Phillip Island, où, si vous ajoutez au moins deux points, se verra décerner le titre mathématiquement catégorie intermédiaire .
CatalunyaCaixa pilote, qui a commencé à partir de la troisième position, la course a commencé, l'organisation retardée en raison de conditions météorologiques défavorables, à bon escient. Ne voulant pas risquer un iota, Marquez a terminé le premier tour à la huitième place. Dans le prochain tour a surmonter pour Pol Espargaró, deuxième place au général, et le pilote était alors pratiquement CatalunyaCaixa Champion du Monde Moto2. Contrôle Espargaró à tout moment, allait être de 12 º, Marquez a grimpé à la sixième place. Après un échange de postes avec Andrea Iannone, le septième lors de Cervera roulé sur les genoux de 13 ans a traversé le plancher. Le pilote a été incapable CatalunyaCaixa rejoindre la course et a été contraint de quitter.
Après le Grand Prix de Malaisie, Marquez a seulement perdu cinq points sur son principal rival au classement général, Espargaró, qui a terminé 11e dans une course écourtée par la pluie. Ainsi, le CatalunyaCaixa conduit l'ensemble avec 48 points. Son prochain défi: l'Australie.
Marc Márquez, le pilote CatalunyaCaixa automne nc, 1er au classement général avec 283 points:
«J'ai été très à l'aise sur la moto et c'était très calme parce que je savais Pol [Espargaró] a été loin. Vous ne voulez pas descendre le rythme, parce que c'est beaucoup plus facile déconcentrés avec de l'eau et à ce moment il a commencé à pleuvoir plus. J'ai essayé de ralentir, parce que, dans ces conditions, la piste était glissante. Iannone savais que j'étais près, mais quand j'ai essayé de dépasser l'ai manqué, il était clair que ce n'était pas mon combat. En fin de compte beaucoup a prolongé sa ligne droite et j'ai pu dépasser sans problèmes, peu de temps après je suis tombé. Je ne m'attendais pas, j'ai freiné autant que dans le tour précédent quand il a été complètement droit, j'ai été la fermeture de l'adresse. C'est dommage, mais c'est ce qui a fonctionné sur le mouillé. La bonne chose est que je n'ai rien fait et que nous avions l'avantage est en général très utile, maintenant tourner la page. "
Emili Alzamora, Team Manager:
«Il n'est jamais facile, mais cette course a été très compliqué. Marc s'est bien passé et a été progressivement gagner du terrain jusqu'à ce que, encore une fois, il a commencé à pleuvoir. Dans ces conditions, il est très difficile à conduire parce que quand l'asphalte est à moitié humide et commence à pleuvoir, les réactions de la moto sont imprévisibles. Plusieurs pilotes ont baissé et l'un d'eux était Marc Maintenant nous continuons avec l'excellent travail de Marc et l'équipe font et faire face à la circuit de Phillip Island avec la même énergie que d'habitude. "