Marc Marquez entraînement positif au Mans

Le pilote, cinquième au combiné CatalunyaCaixa, remplir un première journée réussie au Grand Prix de France

Le coureur Marc Marquez CatalunyaCaixa a débuté aujourd'hui au Mans pour travailler avec la configuration de votre Suter de la course de dimanche prochain. Après un début très cohérente, qui étaient alors chronos très rapides, celui de Cervera, aux commandes de son Suter, a bouclé un total de 39 tours en se classant au cinquième qui était le premier jour de la Grande- Prix ​​de France 2012.
La séance du matin, marquée par des conditions de froid (19 ° C dans l'asphalte) a vu maintes fois les pilotes Moto2 dossiers progressivement déclassés. Le CatalunyaCaixa, très cohérent, complété 19 tours de piste avec un meilleur temps de 1'38 0.727, ce qui a conduit à conclure la session à la troisième place.
Dans la deuxième séance d'essais, avec une température de l'asphalte supérieure (24 ° C), Marquez a amélioré son record du matin, arrêtant le chrono à 1'38 0.486. Son meilleur temps en Moto2 au Mans, qui excède cette année-là atteint dernière (1'38 0.533, Race). Cinq minutes de la fin de la session, il a commencé à pleuvoir dans certaines zones de la piste, empêchant ainsi la fermeture tours CatalunyaCaixa pilote et les autres pilotes de la catégorie intermédiaire.
Demain, Marquez et son équipe poursuivent leur travail sur la séance d'essais libres du tiers (11,10 heures) et plus tard en qualifications (15,10 h).
Marc Marquez CatalunyaCaixa pilote, 5e placée temps: 1'38 0.486, 39 tours:
«J'ai été heureux de la façon dont aujourd'hui la pratique. Nous avons tourné avec l'intention de trouver un bon set-up de la moto tout en conservant un bon rythme tout au long de la journée. Jusqu'ici, nous avons toujours travaillé sous la même méthode et nous obtenons de bons résultats, donc je ne vois pas pourquoi nous devrions changer. Dans la catégorie des pilotes sont très rapides ce qui vous négligent, alors vous êtes dans quinzième position, nous devons donc continuer à maintenir le même niveau de concentration. Il ya beaucoup de pilotes qui peuvent devenir des rivaux. Nous devons être très attentifs à ce qui se passera dans chaque Grand Prix car il ya une forte concurrence. Luthi est un pilote qui est très forte et nous devons toujours garder à l'esprit, de négligence ou Redding pilotes Iannone, qui sont aussi très rapide. Demain nous avons encore place à amélioration, en particulier dans la géométrie de la moto, mais nous devons aussi accorder une attention particulière aux pneus. "