Sixième étonnant pour Philippe le Monde Superbike débuts

Substitut pilote Vincent Philippe de FIXI Crescent Suzuki a produit une performance en deuxième eni FIM Superbike course du championnat du monde d'aujourd'hui qui s'apparentait davantage à un chevronné Superbike pour prendre une super

Philippe a obtenu un solide début de la troisième ligne et par recouvrement de deux ans, il était en huitième . Il a ensuite obtenu dans un rythme harmonieux et cohérent sur ​​son Yoshimura alimenté Suzuki GSX- R avant de passer à la sixième place par lap- six. Philippe a tiré un écart dans le groupe suivant , mais c'était trop loin de retard sur le peloton avant de faire tout dans des chemins , donc continué avec un solitaire - mais impressionnante - course pour diriger sa machine à la sixième place au drapeau à damier , pour compléter un succès premier week-end pour le Suzuki Endurance Racing Team . Régnant Champion du Monde d'Endurance de Suzuki - qui remplaçait le blessé Leon Camier - avait montré son potentiel dans la première course après s'être élancé de la neuvième position sur la grille , puis de s'impliquer dans une bataille de cinq -rider pour la sixième place . Philippe avait l'air à l'aise dans la bagarre et c'était dur -sur-Le -talons de Toni Elias quand l'Espagnol s'est écrasé en prenant la Suzuki -man avec lui. Comme les deux sont venus à une halte Elias inexplicablement protesté avec Philippe pour quelque chose qui était clairement sa faute. Le Français avait l'air étonné , mais rapidement remonté et a continué à pousser fort , avant de finalement prendre 13ème au drapeau, Jules Cluzel a eu deux courses qu'il a été très déçu avec à son circuit m de la maison 4,411 . À partir du 12 sur la grille de la première course , il avait fait quatre places d'ici la fin du premier tour . Il a beaucoup insisté sur le tour suivant , remontant à la sixième place et la fermeture sur le groupe de tête . Malheureusement pour le Français lui sa recharge rapide coût cher comme il s'est écrasé lourdement sur ​​les genoux de trois apportant sa course à une fin précoce . Deuxième course de Cluzel a suivi une tendance similaire à celle il a de nouveau fait son chemin à travers le terrain pour se rapprocher de son coéquipier Philippe et semblait être une chance de se battre pour la sixième , mais il a de nouveau glissé sa machine et se glissa dans le gravier . Il était capable de re- monter et continuer la course, mais toute chance d'une haute finition avait disparu et Cluzel a dû se contenter de la 14e place . Les courses d'aujourd'hui ont eu lieu sous la menace constante de la pluie à partir de certains ciel très menaçants , mais une grande et bruyante foule Français ont eu droit à une exposition magistrale de la circonscription de Tom Sykes . L'Anglais a eu deux victoires , signe le meilleur temps dans les deux courses et a remporté le deuxième événement de plus de 11- secondes pour renforcer son avance en tête du championnat. Le paddock du Monde Superbike va maintenant se diriger vers Jerez en Espagne pour la phase finale du championnat le dimanche 20 Octobre, quand FIXI Crescent Suzuki sera l'espoir d'accueillir Camier retour à l'action après sa mise à pied en raison de la blessure qu'il a subi en Turquie. Vincent Philippe : " Quel super week-end ! Pour que tout d'abord je dois remercier tout le personnel de l'équipe et surtout les mécaniciens. Tout le monde m'a beaucoup pour être en mesure de comprendre le vélo , la suspension , l'électronique et les pneus , en fait, dans chaque aspect a aidé . C'est une moto fantastique et une équipe fantastique et il a été facile pour moi d'apprendre tout cela et je me sens bien sur la moto . J'ai poussé dans la deuxième course - pas trop - et je suis tellement heureux avec le résultat. Dans la première course, il était un très bon combat et grand à la bataille avec les meilleurs riders et c'était une honte ce qui s'est passé , mais qui est en course . Dans la deuxième course, il valait mieux pour moi car avec mon style ce genre de combat n'est pas ce que je suis habitué et j'ai besoin de plus d'expérience , alors quand j'étais seul , il était facile pour moi de piloter comme je le voulais. Il a été un bon week-end et j'ai eu beaucoup d'expérience de celui-ci . Je voudrais monter le FIXI Crescent Suzuki à nouveau , mais sinon c'est ok , parce que cela a été un bon cadeau de l'équipe et de Suzuki France, et merci tout le monde ! " Jules Cluzel : "Cela a été le pire week-end de l'année pour moi . Les conditions ont été horrible pour moi et je pense que nous avons besoin de conditions plus sèches pour améliorer la moto , parce que je me bats beaucoup dans les virages lents dans les derniers instants . Nous n'avions qu'une seule véritable séance sec tout le week-end et il a rendu difficile pour moi. J'ai chuté dans la première course lorsque j'ai fait une erreur parce que j'étais trop vite et j'ai essayé de tourner et je suis allé tout droit. Dans la deuxième course , j'ai perdu du temps dans certaines lignes droites et j'ai essayé difficile à suivre , mais encore une fois j'ai chuté et a dû recommencer. Je pense qu'il était possible de terminer en sixième ou septième , mais parce que j'ai perdu l'avant c'est tout. " Vincent a eu un bon week-end , il connaît la piste vraiment bien dans ces conditions et il fait un excellent travail à la session sèche trop . Il est bon pour l'équipe d'avoir un bon résultat, mais je savais que c'était possible pour moi de faire un meilleur résultat que je l'ai fait , je suis déçu à ce sujet. Je tiens aussi à remercier Suzuki France pour tout le soutien qu'ils nous ont donné ce week-end , c'était super avoir ici " . Paul Denning - Team Manager : "A la fin d'un week-end difficile - comme c'est souvent le circuit de Magny -Cours - la première chose à dire, c'est le merci et félicitations à Vincent, qui a dépassé toutes nos attentes. Il n'avait jamais piloté la moto , jamais utilisé les pneus Pirelli et du vendredi a été immédiatement exécuter un bon rythme et a lutté avec acharnement dans les deux courses avec certains des meilleurs coureurs Superbike dans le monde - il a largement mérité son top -six fini dans la deuxième course . « Jules a commencé une course très agressive de la 12e place sur la grille , il a immédiatement amélioré sa position et a essayé de chasser le peloton de tête avant qu'il ne s'écrase . Son accident était absolument énorme et l'équipe a fait un travail incroyable pour reconstruire le vélo et il est parfait pour la course à deux - donc merci à eux pour leur expertise et leur professionnalisme. Malheureusement Jules n'était pas en mesure de tirer le meilleur parti de celui-ci et un simple glissement -off signifiait qu'il n'était pas en mesure de se battre avec Vincent pour le top six . Je pense que Vincent a donné une autre indication du potentiel du courant FIXI Crescent Suzuki Superbike aujourd'hui et qui nous aide à être positif pour l'avenir. " Magny -Cours - eni FIM Superbike World Championship - Course One: 1 . Tom Sykes (Kawasaki ) 29'38 ​​.830 : 2. Sylvain Guintoli (Aprilia ) 2,146 3. Eugene Laverty (Aprilia ) 10,643 4. Davide Giugliano (Aprilia ) + 15.687 5 . Marco Melandri (BMW) 23,573 13. Vincent Philippe ( FIXI Crescent Suzuki ) +1'07 .176 : DNF: JULES CLUZEL ( FIXI Crescent Suzuki ) : Magny -Cours - eni FIM Superbike World Championship - Course Two : 1 . Sykes 34'36 .149 : 2. Laverty 11,091 : 3. Guintoli 11,337 : 4. Giugliano 23,008 : 5. Chaz Davies ( BMW ) 25,724 6. Vincent Philippe ( FIXI Crescent Suzuki ) 34,762 : 14: JULES CLUZEL ( FIXI Crescent Suzuki ) +1'10 .346 : Championnat du Monde Classification: 1 . Sykes 411 : 2. Laverty 374 : 3. Guintoli 373 : 4. Melandri 339 : 5. Davies 270 : 10. JULES CLUZEL ( FIXI Crescent Suzuki ) 162 : 12. LEON CAMIER ( FIXI Crescent Suzuki ) 114 : 22. Vincent Philippe ( FIXI Crescent Suzuki ) 13: