Rea marque des points après une nouvelle victoire à Portimão

Jonathan Rea s'est remis de la déception d'une chute lors de la Superpole de samedi avec une performance lors d'une deuxième course sèche pour réduire l'écart de points entre lui et son plus grand rival, Toprak Razgatlioglu.

L'Autódromo Internacional do Algarve à Portimão, au Portugal, a accueilli la 11e manche du WorldSBK, qui a débuté sous un soleil radieux au cours de laquelle Jonathan Rea et Alex Lowes ont tiré parti des enseignements tirés des récents tests à Portimão lors de leurs premiers préparatifs pour les courses WorldSBK qui ont eu lieu tout au long du week-end.

 

Rea et son équipe ont décidé de faire plusieurs changements de configuration de FP1 à FP2, et par conséquent, Rea n'était pas seulement le pilote le plus rapide en un seul tour, mais a fait de réels progrès dans son rythme de course avec des pneus usés. Il termine avec 0,217 seconde d'avance sur le deuxième meilleur pilote de la séance, Toprak Razgatlioglu, son principal rival au championnat. Lowes, pour sa part, a terminé FP2 0,191 seconde derrière Jonathan, et satisfait de ces premiers essais après avoir abandonné la deuxième course à Jerez la semaine dernière.

 

Le lendemain, et après les premières batailles difficiles, Rea a tenté de sortir, perdant le contrôle et glissant pour devoir abandonner la première course du week-end portugais. Le coureur nord-irlandais a subi une écorchure au coude gauche et de multiples contusions dans la chute, mais a terminé la journée en espérant se réveiller dimanche avec seulement un peu de douleur, mais sans conséquences graves.

 

Lowes a décidé de ne pas courir la première course, malgré le rythme soutenu qu'il a démontré lors des essais de la veille. La décision a été prise après avoir reçu un avis médical qui lui a dit de reposer sa main blessée. Il n'a pas concouru samedi et dimanche.

 

Déjà dimanche, lors de la Superpole, Rea prenait la tête donnant tout pour gagner, mais tombait au freinage au virage 13 dans le premier tour et ne pouvait continuer. De plus, la chute lui a fait prendre le départ de la deuxième course à partir de la quatrième rangée

Sur les 20 tours de course, 19 ont finalement été disputés, après qu'une erreur dans la procédure de départ a maintenu les pilotes sur la grille pendant un certain temps avant qu'elle ne soit relancée.

 

C'était peu de temps avant que la course ne se transforme en un combat à trois entre Rea; Toprak Razgatlioglu, le leader du championnat ; et Scott Redding. Avec un Rea très confiant et stable en tête après plusieurs passes et changements de leader, Razgatlioglu s'est écrasé au 10e tour, laissant l'Irlandais du Nord assez fort pour battre Redding de 5 425 secondes.

 

Rea et son équipe ont célébré la victoire, mais aussi la coupe des points. En fait, il compte désormais 24 points de retard sur Razgatlioglu au classement général du championnat, avec six autres courses à disputer.

 

La prochaine manche du championnat WorldSBK se déroulera sur le circuit de San Juan Villicum en Argentine, du 15 au 17 octobre.

 

Après une belle performance samedi, Ana Carrasco a terminé la dernière course de la saison en 21e position, après n'avoir pas pu se battre pour les premières places car elle n'avait pas de réglages pour sa moto qui lui donnaient suffisamment de confiance.

 

Maintenant que la saison du WorldSSP300 est terminée, avec la victoire de l'Espagnol Adrián Huertas, Ana se prépare à façonner l'ambitieux projet pour 2022 au cours de ces prochaines semaines.